Quelques observations sur l’avancée de l’objectif du développement durable n°6 : l’eau et l’assainissement pour tous


24 Nov
24Nov

L’objectif du développement durable n°6 ?

En 2015, les 193 États membres des Nations Unies ont convenu de définir 17 objectifs mondiaux, officiellement connus sous le nom d'objectifs de développement durable (ODD) – en anglais, les Sustainable Development Goals (SDG). Soigneusement identifiés, ils sont censés avoir le potentiel de changer le monde d'ici 2030, grâce à l'éradication de la pauvreté, à la lutte contre les inégalités et à l'urgence du changement climatique. Les ODD intègrent les trois piliers du développement durable (social, économique et environnemental), et au sein de ces objectifs, l'ODD n°6 est dédié à assurer « la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous ».

L’objectif du développement durable n°6 se divise en huit cibles : assurer un accès à l’eau potable pour tous (6.1), ainsi qu’aux services d’assainissement et d’hygiène (6.2), améliorer la qualité de l’eau (6.3), optimiser l’utilisation des ressources en eau dans tous les secteurs (6.4), mettre en œuvre une gestion intégrée à tous les niveaux (6.5), protéger et restaurer les écosystèmes liés à l’eau (6.6), développer la coopération internationale (6.a) et renforcer la participation des populations locales à l’amélioration de la gestion de l’eau (6.b).

Atteindre les résultats souhaités pourrait s’avérer compliqué : s'attaquer aux seules cibles 6.1 et 6.2 impliquerait d'atteindre plus de 630 millions de personnes qui manquent de services d’accès à l’eau, et d'améliorer l'accessibilité et la sécurité des services d’assainissement pour plus de 2,3 milliards de personnes.

Les huit cibles de l’objectif du développement durable n°6

Un manque d’accès saillant

Aujourd’hui, 663 millions de personnes n’ont pas accès à une source d’eau potable améliorée (ce qui signifie que leur source est de l’eau de surface, de l’eau de puits ou de source non traitée, ou de l’eau de camion citerne), 3,6 milliards de personnes n’ont pas accès à une installation sanitaire améliorée (installation permettant d’éviter le contact humain avec les excréments), et 2,3 milliards de personnes n’ont pas accès à une installation de lavage des mains à l’eau et au savon.

En regardant ces données, il est légitime de se demander s’il sera possible de fournir une gestion de l’eau et des services d’assainissement pour tous. Et pourtant, cet accès est crucial, car l’objectif n°6 détient une influence majeure sur la réussite des seize autres ODD. L’accès à une bonne gestion de l’eau et de l’assainissement est indispensable pour éradiquer la pauvreté, améliorer l’accès à une éducation de qualité et réduire les inégalités entre les sexes, mais aussi pour consommer de manière responsable ou assurer la paix dans le monde.

Analysons par exemple l’effet d’une mauvaise gestion de l’eau et de l’assainissement sur les jeunes filles : des données rassemblées par Unicef montrent que les inégalités liées à l’eau et l’assainissement commencent à un très jeune âge. Entre 5 et 9 ans, les filles passent 30% de temps en plus que les garçons (soit 40 millions d’heures par jour) à collecter de l’eau ou assainir le lieu de vie gratuitement. Cet écart augmente encore entre les âges de 10 et 14 ans pour atteindre les 50% (soit 120 millions d’heures par jour). Récupérer ce temps précieux grâce à une gestion de l’eau et de l’assainissement optimale pourrait leur permettre d’aller à l’école et se former pour obtenir un emploi, contribuant ainsi à l’économie formelle et surtout, obtenant ainsi une forme d’indépendance. Atteindre l’objectif n°6 contribue donc indirectement à l'émancipation économique des femmes en Afrique et dans le monde.

Une gestion réellement durable dans les pays développés ?

L’ODD est souvent réduit au seul accès à l’eau potable et à l’assainissement. Mais il englobe bien d’autres problèmes, notamment la qualité de l’eau ou encore l’optimisation de son utilisation. Or ces problèmes concernent de nombreux pays, y compris développés, dans lesquels l'ODD 6 est pourtant considéré comme étant quasiment atteint.

Observons la gestion de l’eau : selon un rapport de l’UNU (United Nations University), publié en janvier 2021, les barrages dans les pays développés sont très anciens, atteignant par exemple un âge moyen de 111 ans au Royaume-Uni et de 65 en Italie. Or cette ancienneté représente un risque sous-estimé pour la sécurité publique, du fait de l’augmentation exponentielle de la fréquence de rupture dans les barrages de plus de 50 ans, du manque de maintenance dû à un manque d’investissement, et de l’aménagement de grandes villes en aval de barrages anciens (donc dans des zones à risque).

De même, les réseaux d’alimentation en eau municipaux sont très anciens : aux États-Unis, on constate plus de 240 000 ruptures de conduites d’eau par an dont la cause est liée à l’ancienneté du réseau. Pire encore, les tuyaux de nombreux réseaux sont toujours en plomb, malgré les risques avérés de la consommation d’une eau contaminée par cette substance toxique. Dans ces deux cas, barrages et réseaux de distribution d’eau, il semble difficile d’obtenir des investissements suffisants pour régler le problème. Selon l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA) des Etats-Unis, il faudrait investir plus de 470 milliards USD dans les vingt prochaines années pour assurer une gestion de l’eau aux normes dans le pays entier. Le plan d’investissement dans les infrastructures récemment approuvé par le Sénat américain a investi 111 milliards USD dans la mise aux normes des infrastructures liées à l’eau : selon la US Water Alliance, il s’agit d’un investissement historique, mais il ne faut pas se réjouir trop vite.

Gros plan sur un obstacle majeur aux objectifs du développement durable : un manque de données systémique

Le manque d’accès aux données, ou l’accès à des données peu fiables est un obstacle majeur à la réussite des objectifs du développement durable. Sans données, impossible d’agir, et encore moins de manière optimale. Le rapport sur le progrès de l’objectif n°6 de 2018 a souligné ce manque d’accès saillant aux données, montrant que l’essentiel des pays du monde ne transmettent de données que sur la moitié des huit cibles de l’objectif. Par conséquent, il n’y a pas suffisamment de données pour évaluer l’avancée globale de la cible 6.3 sur l’amélioration de la qualité de l’eau.

Pour tenter de remédier à ce problème, les Nations Unies ont mis en place un programme (IMI-SDG 6) dont l’objectif est de combler les informations manquantes depuis 2018. La création du 2020 Data Drive a permis d’obtenir plus de données : mais de nombreux pays continuent de donner des informations partielles.

Ainsi, on est encore très loin d’atteindre l’objectif du développement durable n°6, à cause d’un manque systémique d’investissement public et privé ainsi que d’un manque de données. Alors même qu’il s’agit de l’une des plus grosses problématiques du monde à venir, il semble qu’un manque de visibilité et d’intérêt pour la question font obstacle à son avancée rapide et durable. L’eau et l’assainissement sont si essentiels à la vie ; et pourtant, y avoir accès deviendra de plus en plus complexe dans les années à venir.

L’eau et l’assainissement sont si essentiels à la vie ; et pourtant, y avoir accès deviendra de plus en plus complexe dans les années à venir.



Charlotte Le Roux

Sources :

https://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Ageing-Water-Storage-Infrastructure-An-Emerging-Global-Risk.pdf

https://www.waterworld.com/drinking-water/distribution/article/14070562/solutions-for-aging-water-infrastructure 

https://www.bafuture.org/key-topics/water

http://uswateralliance.org/news/president-biden-introduces-plan-111-billion-water-infrastructure-investment

https://www.unwater.org/app/uploads/2021/08/PGA_brief_Infographic-scaled.jpg 

https://www.unwater.org/publications/summary-progress-update-2021-sdg-6-water-and-sanitation-for-all/ 

SDG-6-Summary-Progress-Update-2021_Version-July-2021.pdf

https://www.agenda-2030.fr/17-objectifs-de-developpement-durable/article/odd6-garantir-l-acces-de-tous-a-l-eau-et-a-l-assainissement-et-assurer-une

https://openknowledge.worldbank.org/bitstream/handle/10986/23681/K8632.pdf?sequence 

jmp-2021-wash-households-highlights.pdf

http://sdg.iisd.org/commentary/guest-articles/the-2020-data-drive-joining-forces-to-report-on-progress-towards-sustainable-development-goal-sdg-6/ 

https://sdg6data.org/indicator/6.2.1a 

https://www.unicef.org/press-releases/girls-spend-160-million-more-hours-boys-doing-household-chores-everyday

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.