A l’heure où l’astronaute français Thomas Pesquet parcourt la station spatiale internationale et passe plusieurs fois par jour au-dessus de nos têtes, on constate que le domaine spatial n’a jamais autant fasciné, rassemblé et voire même opposé. L’espace est aujourd’hui l’objet d’intérêt de la plupart des puissances si bien que coopérations et compétitions rythment maintenant l’avancement de ce nouveau front pionnier.

L’Europe, après avoir condamné verbalement la répression ouïghoure par le gouvernement chinois, a décidé de mettre en place des sanctions concrètes à l’encontre de la Chine. Elle rejoint donc des pays comme les Etats-Unis et le Canada. Ces exactions ne laissent plus les opinions publiques mondiales indifférentes et la Chine voit sa marge de manœuvre diminuer progressivement. Bien plus qu’une question de droits de l’Homme, cette affaire caractérise aujourd’hui le combat idéologique entre une Chine Unique, qui aspire à l’hégémonie, et un Occident qui veut continuer à défendre ses idéaux.

Après 40 ans de réformes économiques, l'empire du milieu ne cache pas ses ambitions. Le dragon chinois veut détrôner l'aigle américain et pour y arriver, tous les moyens sont bons : conquête spatiale, espionnage, partenariats, commerce...