L’arrestation de Ousmane Sonko le 3 mars 2021, opposant politique principal du gouvernement de Macky Sall, a déclenché une longue période de manifestations sanglantes. La levée de l’immunité parlementaire est-elle justifiée, ou s’agit-il d’une “tentative de liquidation politique”? Finalement, que révèlent ces émeutes de la situation politique et sociale de ce que certains appellent "îlot de stabilité" dans la région ?