Constituée de quelques milliers d’Honduriens, Guatémaltèques et Salvadoriens, la Caravane des migrants poursuit sa route en direction des États-Unis. Les migrants continuent de se regrouper à Tijuana, au niveau de la frontière américaine. Alors que leurs chances de la traverser sont quasi-nulles et que le maire exige leur expulsion, la crainte de débordements augmente au fur et à mesure de leur impatience, mais aussi de leur frustration.

L'éléction du président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador marque un tournant dans l'histoire politique du pays. Homme de gauche, pour l'égalité et la lutte contre la corruption, AMLO compte bien changer les choses au Mexique.