Alors que l’escalade de violence entre les États-Unis et la République islamique d’Iran ne cessait de croître ces derniers jours, Donald Trump a rajouté de l’huile sur le feu en ordonnant l’assassinat d’une figure militaire iranienne majeure en la personne du général Qassem Soleimani le 3 janvier 2020. Dès lors, les inquiétudes quant à des opérations toujours plus meurtrières entre les deux puissances et un embrasement général de la région semblent plus que jamais légitimes.

Cet article est à valeur d'opinion, en ce sens il est évidemment sujet à débat. Toutefois, j'ai essayé de toujours m'appuyer sur des faits pour soutenir une analyse qui reste subjective. Ici, vous pouvez retrouver une réflexion sur la puissance russe et ses évolutions, dans un monde où la Russie ré-émerge comme un acteur sur lequel il faut compter. L'actualité récente au Moyen-Orient et en Ukraine est une manifestation de ce retour en force.

Ces dernières années, les princes du Golfe ont démultiplié les acquisitions comme leurs ambitions, y compris en Occident. Pourtant les luttes de pouvoir entre ces nouvelles puissances et leur quête de suprématie a inauguré une crise sans précédent au Moyen-Orient. Trois pays, trois princes, et une guerre fratricide essentielle afin de comprendre les nouveaux enjeux au sein de cette région stratégique.