L’Europe n’est peut-être pas en guerre mais la guerre est en Europe. En attaquant l’Ukraine, la Russie amène la guerre aux portes de l’Europe. La situation de l'Ukraine, coincée entre la Russie et l'Union européenne, devient difficile dès 2004 avec la Révolution orange, marquant l'opposition entre deux parties de la société, celle majoritairement pro-européenne et occidentale (surtout à l'ouest du pays) et celle russophile (surtout à l'est du pays). La difficile élection du candidat pro-européen Victor Loukachenko marque le début de relations tendues avec la Russie qui n'admet pas la prise de distance de l'ancienne république soviétique.

Cet article est à valeur d'opinion, en ce sens il est évidemment sujet à débat. Toutefois, j'ai essayé de toujours m'appuyer sur des faits pour soutenir une analyse qui reste subjective. Ici, vous pouvez retrouver une réflexion sur la puissance russe et ses évolutions, dans un monde où la Russie ré-émerge comme un acteur sur lequel il faut compter. L'actualité récente au Moyen-Orient et en Ukraine est une manifestation de ce retour en force.